Général › Lu, vu ou entendu

Fil des billets

Le test du Marshmallow ou comment réussir sa vie

Imaginions que vous soyez à l’école primaire avec votre meilleur·e· pote, et qu’en entrant en classe avant vos camarades, vous trouvez sur votre table un délicieux Marshmallow.

Sauf qu’un monsieur que vous n’aviez pas vu, vous dit : « Vous avez deux options :
1. Manger le marshmallow tout de suite.
2. Attendre 15 minutes que je revienne. Si vous n’avez pas mangé le marshmallow, je vous en donnerai un deuxième. »

Qu’est-ce que vous auriez répondu ? Votre réussite future pourrait en dépendre…

Pas la peine d’appeler la police : le type bizarre, c’est juste un chercheur en économie comportementale — aux Etats-Unis, ils appellent ça un comportementaliste. Et il est en train de réaliser une expérience hyper célèbre inventée par Walter Mischel, chercheur à l’université de Stanford, en 1972.
Pourquoi est-ce que cette expérience est aussi connue ? Parce qu’elle a été reproduite plusieurs fois, et qu’à chaque fois, la conclusion était la même : le résultat au test du marshmallow est le meilleur prédicateur de la réussite future d’un individu.

C’est en lisant l’excellent article « Le test du Marshmallow ou comment réussir sa vie » de Merci Alfred que vous y trouverez la réponse !

L’art des citations dans les papillotes

La période des fêtes approchant, les papillotes et leurs inséparables citations sont de retour…

Le risque de prendre une mauvaise décision n’est rien comparé à la terreur de l’indécision.

Maimonide

La diplomatie, c’est faire et dire les plus vilaines choses de la manière la plus élégante.

Isaac Goldberg

WOW, du courrier — so old!

Je n’ai encore jamais essayé le service de timbres personnalisés de la Poste, mais je crois que je vais me laisser tenter…

La force des crayons

#JeSuisCharlie

J’ai fait cette image parce que j’ai pas de mots.

Joachim (@joachimroncin) January 7, 2015

L’effet barbecue

L’étude du Cerema confirme ainsi « l’effet barbecue », bien connu des sociologues : les habitants du périurbain, qui montent dans leur voiture tous les matins, n’émettent finalement pas davantage, au cours de leur vie, que les habitants du centre-ville, qui circulent tous les jours en transports en commun, mais prennent aussi le train pour assister à des colloques ou à des rendez-vous d’affaire, sans compter l’avion le week-end. Car les périurbains, une fois terminé leur va-et-vient quotidien, ne bougent plus, et s’assoient autour du barbecue.

Le Monde, Olivier Razemon : “Plus on est diplômé, plus on émet de CO2 en se déplaçant

Siri, fais-moi rire

Siri, fais moi rire

Via Siri et moi.

Paradoxe et sûreté nationale

Il y a 40 ans, deux journalistes révélaient au monde que le président de la nation la plus puissante utilisait les services secrets pour mettre sur écoute ses adversaires politiques. Ce travail d’investigation leur vaudra le prix Pulitzer et mènera à la démission du président.

Aujourd’hui, des acteurs imprégnés de culture numérique révèlent au monde que le président à mis le monde entier sur écoute ! Qu’il envoie des hommes massacrer cyniquement des civils. Ces révélations leur vaudront 35 ans de prison pour l’un et une traque à travers le monde entier pour l’autre. Le président en question est, quant à lui, titulaire d’un prix Nobel de la paix.

Lionel Dricot, “La première guerre civile mondiale

Le partage selon Michael Moore

Hé bien, souvent, je me pose la même question.

Si j’achète un bouquin et que je lis, et qu’ensuite je vous donne le livre pour que vous le lisiez, je n’ai enfreint aucune loi. Pourquoi est-ce que ça ne serait pas vrai pour tous les médias ?

Michael Moore

Vu et lu sur Numerama.